Prêt de main d’œuvre

Information et avantage sur le partage de compétences

Une solution innovante à forte valeur ajoutée qui implique de nombreux avantages !

Employeurs Pret de main doeuvre

La loi CHERPION du 28 juillet 2011 autorise et cadre le prêt de main d’œuvre à but non lucratif entre entreprises. Ainsi, une entreprise peut partager un ou plusieurs salariés avec une autre entreprise, et ce, à prix coûtant (salaire + charges) sur une période et un temps de travail définis au préalable en fonction des besoins des employeurs. Cette approche doit être effectuée avec des salariés volontaires et dont le profil est en adéquation avec cette démarche de partage.

Quels avantages ?

L'entreprise (hôte et/ou prêteuse)

  • Réduction des coûts : alternative à l’intérim et aux CDD et aux divers coûts liés au recrutement (temps et investissement, recours à un cabinet spécialisé, etc.)
  • Accès à des compétences garanties par la structure prêteuse et à prix coûtant (salaire + charges salariales)
  • Démarches simplifiées (simple facture émise par la société prêteuse, pas de déclaration à l’URSSAF ni à l’Inspection du travail)
  • Développement de l’employabilité et des compétences de ses propres salariés
  • Optimisation de la motivation des salariés et attractivité de l’entreprise
  • Inscription dans une démarche RSE
  • Préservation de l’emploi au sein de l’entreprise
  • Flexibilité dans la gestion de ses Ressources Humaines (management, évolutions et mobilité professionnelles, gestion des éventuelles baisses d’activités, départs en retraite, etc.)
  • Participation collaborative à la gestion de l’emploi et au dynamisme de l’économie locale / départementale
  • Solidarité, entraide et coopération entre entreprises à échelle locale et départementale

Le salarié

  • Développe ses compétences et diversifie son expérience
  • Enrichit son parcours professionnel et améliore son employabilité
  • Conserve son contrat de travail avec son employeur (qui lui verse toujours son salaire)
  • alternative lui permettant de maintenir son contrat de travail en cas de baisse d’activité
  • Transfert de compétences et savoirs
  • Sentiment de reconnaissance et d’appartenance vis-à-vis de son entreprise

Comment ?

Des outils vous permettent de réaliser des prêts et accueils en toute simplicité avec d’autres structures (entreprises et/ou associations), en déposant directement vos besoins et/ou offres en compétences. Un algorithme effectue ensuite un « matching » afin de vous proposer la réponse la plus appropriée à votre demande.

La transaction est cadrée par une convention de prêt définie et signée par la structure prêteuse et la structure d’accueil. Cette convention détermine le cadre juridique et l’organisation du prêt (durée, périodicité et autres clauses relatives à la transaction) et vous sera fournie directement par notre partenaire.

Quel coût ?

Le prêt de main d’œuvre autorisé par la loi CHERPION est à but non lucratif.

La rémunération de la structure prêteuse se fait donc par une facturation, à l’entreprise d’accueil, du coût de son salarié (salaire, charges sociales afférentes et remboursements de frais éventuels).

Le salaire du salarié reste versé par la structure qui l’emploie et le met à disposition.

En partenariat avec  

PILGREEM

 


Vous êtes intéressé(e) ?

Nous vous proposons de vous accompagner dans les différentes étapes de la mise en œuvre du prêt de main d’œuvre :

  • Identification de votre besoin ou offre de compétence
  • Sensibilisation de vos salariés au prêt de main d’œuvre lors d’une réunion d’information collective
  • Définition du profil (offre ou besoin) et création de celui-ci sur l’outil de notre partenaire
  • Rencontre au cas par cas des salariés volontaires
  • Définition d’une procédure d’intégration pour le(s) salarié(s) accueilli(s)
  • Appui technique et juridique sur toute la durée du prêt/accueil
  • Bilan de fin de convention

Prendre rendez-vous